J’ai trouvé un graphiste pour ma couverture !

Hier, j’ai trouvé la personne dont le style, les couvertures existantes me font penser : “c’est à lui que je veux confier la créati

on de la couverture du Prophète des cinq mondes“.

Il s’agit de Dan Van Oss de CoverMint Design (en lui demandant de la réaliser “sur mesure”).

J’ai découvert  Dan par le biais des “Monthly E-book Cover Design Awards” : un recensement mensuel de

couvertures, avec des avis sur celles-ci et un “prix” accordé à la meilleur couverture proposée chaque mois (Dan a gagné plusieurs de ces “awards”).

Je crois qu’il sera parfait pour créer une couverture qui allie les aspects “science-fiction” et “fable noire” du récit et j’ai donc pris contact avec lui.

 

Pourquoi me soucier de cela maintenant ?

Pourquoi me soucier de la couverture maintenant, alors que le livre n’est même pas encore fini ?

D’abord, parce qu’un graphiste de qualité doit prendre son temps pour rendre son travail : il a d’autres clients, nous devons nous entendre sur un concept, le finaliser…

Tout cela prendra du temps : en le sélectionnant et le contactant maintenant, la couverture sera terminée lorsque le premier jet du manuscrit le sera aussi.

Parce que je veux offrir les premières pages en inédit en période de pré-lancement… et que cela implique de montrer la couverture.

Parce que la phase de lancement, comme toutes les phases de lancement sera chaude : il y une série d’actions à prendre, de pages internet à créer, des articles Facebook, Twitter, des publicités.

L’expérience des trois romans passés me pousse à préparer le lancement de ce livre-ci plusieurs mois à l’avance.

La dernière raison est peut-être plus irrationnelle : parce que cela déclenche une énorme satisfaction en tant qu’écrivain de voir la couverture, même à l’état d’ébauche !

Je sais qu’en travaillant sur celle-ci dès à présent, cela va décupler ma motivation à terminer de rédiger ce premier jet, puis à l’éditer.

En attendant, il n’y a pas -encore- de couverture pour annoncer que les premières pages, en français cette fois, seront disponibles avec la chronique de ce dimanche…

 

 

Enseignements de l’expérience

  1. penser à l’aspect “physique”, “livre”, aide à avancer dans l’écriture;
  2. le lancement d’un livre se prépare plusieurs mois à l’avance;
  3. pour un auteur auto-édité, cela implique “dès l’écriture”.

 

Prophète des Cinq Mondes

Premières dissensions.

 

L’#expérience365 : un an pour changer radicalement activité littéraire, rapport à la douleur, productivité… et publier un article de blog pour documenter le processus. Chaque jour, tous les jours, 365  jours.