…Et le dernier, j’espère. Oui, il y aura toujours un trou entre le jour 323 (lundi dernier) et le jour 316 (aujourd’hui). J’ai été malade. Au lit, avec un gros refroidissement (c’est de saison). Heureusement, j’ai repris mes habitudes plus rapidement que alors de précédents épisodes (où un problème de santé bénin entraîne des douleurs “Marfan” par manque d’exercice).

C’est le côté positif de l’#expérience365. Ce retour à la normale, qui est mon nouvel équilibre.

J’ai donc écrit ce matin, communiqué avec mon graphiste, repris les étirements…

Mais ce trou restera toujours béant dans ce journal. Et le tenir me fait prendre conscience de cela. Plus que si je me faisais aller au fil du temps.

Je reprendrai dès demain la série entamée sur l’édition.

Enseignements de l’expérience

  1. gérer la douleur reste prioritaire;
  2. écrire mes 1.000 mots par jour;
  3. reprendre les habitudes au plus vite.

Prophète des Cinq Mondes

L’#expérience365 : un an pour changer radicalement activité littéraire, rapport à la douleur, productivité… et publier un article de blog pour documenter le processus. Chaque jour, tous les jours, 365  jours.